6 conseils pour bien préparer son fichier pour l'impression

Publié le par Aurélie

Vous avez pour projet de faire imprimer un document dont vous avez fait la maquette vous-même ? L'atelier Fanik vous accompagne dans la réalisation de vos fichiers.

 

Si vous préparez vous-même votre fichier, voilà quelques conseils qui vous éviteront de revenir plusieurs fois sur votre maquette. Ils constituent une liste non exhaustive des règles de base à respecter pour un traitement rapide et efficace de votre commande :

 

 Bords perdus-copie-1 

- Prévoir un bord perdu pour les documents qui ont un fond de couleur ou une photo en fond : le contour du fichier que vous nous envoyez doit être plus large que le format final. Il faut que votre fond dépasse d’environ 3 mm de chaque côté du document final. Il faut aussi laisser une marge de 5 mm entre l’intérieur de votre document fini et le texte (voir schéma ci-contre).

  - Enregistrer votre fichier au format PDF (les dernières versions de logiciel bureautique le permettent). Cela assurera le respect fidèle de votre mise en page et de vos polices.

 

 - N'oubliez pas de joindre la ou les polices de caractère (style de caractère des lettres)  à votre document, sauf si votre logiciel vous permet, au moment de l'enregistrement au format PDF, dans les options, de convertir les polices de caractère en courbes (tracé vectorisé). Une police vectorisée présente l'avantage de pouvoir être traitée comme un dessin et donc de pouvoir être reprise par n’importe quel ordinateur. 

 - Si votre logiciel le permet (les logiciels de bureautique tels que Word, Power Point ou Publisher ne le permettent pas), pensez à traiter les couleurs de votre document en CMJN (cyan, magenta, jaune, noir) ; c’est ce qu’on appelle l’impression en quadrichromie. Ces 4 couleurs de base permettent de reconstituer presque toutes les couleurs. Les machines d’impression reproduisent les documents en quadrichromie.Sans nom-1

N'oubliez pas que les écrans d'ordinateur traitent les couleurs en RVB (rouge vert bleu) et qu’ils ne sont pas tous calibrés de la même manière. Le rendu que vous obtenez sur votre écran ne sera pas forcément le même que celui du document imprimé, d’autant plus si votre document est fait sur un logiciel de bureautique. De la même manière, votre fichier sorti sur votre imprimante n'aura pas forcémment le même rendu qu'en impression machine. Pour être sûr que les couleurs que vous souhaitez soient respectées, apportez votre fichier à l'imprimerie et nous ferons un essai de teinte. Vous pourrez alors valider les couleurs ou les ajuster à l'aide de nos nuanciers.

- La résolution de vos photos doit être idéalement de 300 DPI (pixel par pouce). Sinon votre photo risque d’être pixellisée (floue avec des petits carrés) ou trop lourde pour le fichier. Quand vous prenez votre photo, pensez à régler votre appareil pour avoir la meilleure qualité possible.

 

Voici la liste des informations dont un imprimeur a besoin pour traiter votre demande : 

- le format du document

- le nombre de pages (à ne pas confondre avec le nombre de feuilles) s’il en comporte plusieurs et l'imposition (ordre des pages) 

- impression recto ou recto/verso 

- impression en noir ou en couleurs  

- le nombre d'exemplaires

- le grammage (détermine l'épaisseur du papier) et le type de papier (mat, brillant, texturé…)

- la finition du document (pelliculage, pliage, assemblage, brochage, vernis sélectif...)


  

 

 

 

Portrait paysage

 

Rappel des formats les plus courants  
  A4 (feuille standard)   210 x 297 mm
  A3 (2 feuilles standard)   420 x 297 mm 
  A5 (1/2 feuille)   150 x 210 mm 

 

Tout ce vocabulaire peut être un peu obscur alors n'hésitez pas à nous contacter pour plus de précisions au 02 96 84 30 17 ou par mail.

A bientôt ! 

Publié dans Conseils

Commenter cet article